Et le meilleur mois est : Octobre

bonjour à tous,

Loin de moi l’idée de vous dire que ce mois d’octobre est le meilleur de l’année de manière générale. Je parles ici de BTTC !

500vues

Octobre est notre meilleur mois depuis la création du blog. il a battu le mois de lancement (en juin) et est surtout le premier mois on nous passons au dessus de la barre des 500 visites.

Ça me touche beaucoup et j’espère battre d’autres records d’ici la fin de cette année et dans la suivante.

Merci à vous tous de continuer à nous lire, nous partager et nous suivre.

Le blog à beaucoup évolué ces derniers temps et ce n’est pas fini, car nous vous réservons quelques surprises avant la fin de l’année.

N’oubliez pas que BTTC est présent sur Facebook, Google+, Diaspora (framasphere @backtotheclassics@framasphere.org), venez nous faire un coucou !

 

Merci de vôtre soutien, n’hésitez pas à participer à l’aventure en partageant, en parlant autour de vous, ou en nous envoyant vos réalisations en suivant (plus ou moins) nos articles à contact@backtotheclassics.com pour apparaitre dans « Vôtre BTTC ».

Marc pour Backtotheclassics

Suivez-moi !

Marc

Admin et auteur chez BackToTheClassics
Créateur et Auteur de BackToTheClassics.com,
Je suis à la recherche de choses a faire avec mes mains, amateur d'informatique, de musique, de bricolage, de cuisine et de bidouillages en tout genre.
J'aime beaucoup les lames (couteaux, rasoirs) et je m’intéresse beaucoup à la manière dont sont faites les choses (préparations, artisanat...).

Sinon professionnellement je suis consultant fonctionnel en Systèmes d'informations, et accessoirement, je suis guitariste, chanteur, et amateur de soirées entre amis.
Suivez-moi !
Partagez !

Précédent

Halloween Party : Pumpkin Pie & Carrot Cake

Suivant

Vôtre BTTC : La Pumpkin Pie de Mélanie Pailles

  1. victor.patureau@free.fr'

    Victor Patureau

    Bravo !!!!

  2. clementine.grosjean@gmail.com'

    Clémentine

    Good Job !!!

Dites-moi ce que vous en pensez :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén