Introduction au WetShaving (rasage à l’ancienne).

Bonjour à tous, fidèles lecteurs de BackToTheClassics, et bienvenue dans le premier article d’une probablement assez longue série sur le WetShaving, le rasage à l’ancienne.

Pour ce premier article, je vais poser quelques bases de connaissances, sans avoir pour objectif de devenir une encyclopédie (certains sites que je vous indiquerait font ça très bien).

Attention, cet article est très probablement une tentative de l'auteur pour démontrer à tous son hipsterisme modéré. mais ne l'imaginez pas porter un bonnet et faire du longboard. On est bien plus en profondeur que ça. NdT

Mais alors, pourquoi un homme de 25 ans, sans ………….

Intro abandonnée pour cause de déjà fait dans l'article sur les savons.

Je pense que le plus simple serais de partir du principe que j’ai des hobbies assez singuliers, ça sera plus rapide pour mes introductions.

Donc, ils y a maintenant bientôt 4 ans, j’ai laissé tomber mon hydro 5Wilkinson Hydro 5 #trobien édition aloe vera etc, pour récupérer un rasoir qui aurai pu appartenir à mon Grand-père tellement la conception est ancienne: Un rasoir de sécurité à lame Double Edge (double tranchant).

Mais si vous voyez forcement ce que c’est, tous les adolescents gothiques dans les films finissent par en sortir une :

Feather-Razor-Blades-NEW-Hi-stainless-Double-EdgeCe sont des lames ultra-simples, les deux cotés coupent et c’est très fin et souple. Par contre ça coupe EXTRÊMEMENT bien (surtout cette marque).

mais alors pourquoi faire le changement vers un vieux rasoir, quand on a à notre disposition des rasoirs très technologiques qui, avec 60 ans de moins, ont bien du être mieux étudiés non ?

Et bien pas forcément, et c’est ce que nous allons voir dans cet article, qui sera la base d’une série d’articles approfondissant certaines facettes de ce qui compose le Wet-Shaving, ou rasage à l’ancienne.

Pour vous situer le contexte, je me rase avec un Merkur 38C et depuis récemment un Gilette Slim (de 1964 quand même). J'ai un coupe chou, mais je ne le maitrise pas assez du tout pour en parler en détail.

Mon rasoir 5 lames est plus efficace, il à 5 lames quand même.

Et bien non. Enfin si, il a effectivement plus de lames (ce qui entraine d’autres soucis, comme les irritations, le prix et l’hygiène douteuse…), mais il ne rase pas mieux, loin de la. si c’était le cas, je ne pense pas que les barbiers se casseraient la tête à continuer à raser au Coupe Chou (ou à la shavette, dommage). En effet, le rasoir type cartouche (mach 3, et tous les multi-lames) à un angle de coupe unique et non modulable, ce qui sera surement adapté à certains endroits du visage, mais pas forcément à tous, et qui empêche de faire précisement ce que l’on veut.

Mon rasoir moderne, il a une plaquette d’aloé-véra qui m’empêche d’être irrité.

Alors ça, c’est une question de point de vue, après tout si l’aloé-véra détrempé depuis une semaine est si efficace que ça, c’est magique. mais pour avoir utilisé des rasoirs à cartouche pendant des années avec ma peau sensible, je n’adhère pas.

De plus, il suffit de faire un calcul tout bête pour se rendre compte de la différence.

1 passage de lame vs 3 passages de lames, à chaque passage, c’est trois lames qui viennent irriter la peau, petit à petit. personnellement, je me rase en 2 passages (une fois dans le sens du poil, puis une fois en sens contraire), ce qui fait deux passages (plus éventuellement, un de finition), avec un mach 3 ca serais l’équivalent de 6 passages. il n’y à pas photo, j’y gagne :-).

De plus, plus la lame coupe (plus ça demande de l’XP) et moins ça irrite. testé et approuvé.

J’ai regardé, et les rasoirs valent super cher, j’en ai trouvé entre 60 et 150€, et ça monte encore plus haut!

Alors la on s’attaque a une différence majeure entre deux systèmes de vente très différents. Je ne vais pas vous faire un cours sur l’amortissement, ni sur le principe de formats fermés ou ouverts (Libriste un jour ^^), mais en achetant des rasoir à cartouche, vous vous engagez à acheter leurs cartouches de lames pendant toute la durée de vie du rasoir (ou les quelques rares cartouches compatibles), et si vous regardez bien le prix, c’est quasiment le rachat d’un rasoir par mois.  on est là dans un système à la Nespresso (bien que Gillette l’ai fait avant), ou le matériel est abordable, et le consommable fortement margé.

C’est totalement le contraire avec le Rasoir de sécurité, ou le rasoir est cher (mais très durable) et les consommables sont très peu chers (environ 10cts la lame).

En gros, d’un coté (WetShaving), on pense à long terme, pour un Bel objet que l’on garde très longtemps, et de l’autre, on joue plus court terme, en utilisant un système qui aura probablement une date de fin, avec un objet qui n’est pas forcément conçu pour durer.

Le prix est donc relativisé par la durée d’utilisation et le prix des consommables.

Mais cessons de simplement contrecarrer les arguments (que j’invente) des raseurs modernes, voici pourquoi j’ai fait le changement :

2DE+blaireau pasdemousseLa philosophie:

Oui je sais, c’est bizarre de parler de philosophie, mais le Wet-Shaving ne s’arrête pas au rasoir en fait, c’est tout un ensemble de pratiques qui définissent l’art du rasage masculin comme pratiqué depuis des siècles.

on distingue trois étapes :

  • Avant rasage : préparer la peau par la serviette chaude et le savon (avec blaireau s’il vous plait), c’est souvent l’étape citée comme la plus importante.
  • Rasage : comment raser le poil, avec quel matériel et selon quel ordre.
  • Après rasage: refermer les pores de la peau, calmer l’inflammation et nettoyer.

Le rasage devient en fait un temps de calme pour l’homme moderne (comme le perle de lait dans la pub), ou il se concentre sur un genre de rituel qui ne concerne que lui.

Et ça, il faut bien avouer que c’est très agréable. ça change le coup de rasoir vite fait en 30 secondes en moment agréable d’environ 15 minutes, qui te laisse la peau toute douce et surtout pas abimée.

Alors bien entendu cette méthode de rasage est un petit peu plus risquée (encore que) et plus lente. Mais c’est comme ça qu’on obtient les meilleurs résultats, et c’est vraiment dans ma façon de penser, arrêter de consommer du jetable ( les lames se recyclent toutes très facilement contrairement aux cartouches), et surtout revenir à l’époque ou ça se faisait le mieux (pas forcément c’était mieux avant, mais rester sur ce qui marche le mieux sans se sentir obligé de toujours prendre le dernier car il a une lame en plus ou une plaquette de je-ne-sais-quoi).

Et mine de rien c’est une activité dans laquelle le savoir-faire s’acquiert, on s’améliore et c’est agréable, c’est un apprentissage réel (comme avant où le père apprenait à ses fils à se raser), ce qui n’arrive presque plus avec le rasoir moderne, qui ne représente plus de danger réel (mais pas de challenge)

 

En conclusion, le rasage a l’ancienne, c’est économique (à long terme), ça rase mieux et c’est agréable. alors pourquoi ne pas tenter le coup.

Je vous invite fortement à partager cet article à vos amis qui se rasent de manière approximative et surtout à commenter pour dire ce qui vous intéresserait comme futur article sur le sujet (avant rasage, matériel, guide pour débuter …).

Je tiens à dire que ça marche aussi pour les femmes qui se rasent (les jambes ou les aisselles hein) alors n’hésitez pas. ^^

Merkur+mousse

Marc Jumelle

Pour Backtotheclassics

Banque de liens :

  • Mon forum de référence sur le rasage à l’ancienne: Rasage Traditionnel (cherchez Markur pour me trouver).
  • Le club des amateurs de coupe-chou : Le Coupe Chou Club
  • Un magasin sympa pour aller se renseigner : Planette Rasoir (Paris 9)
  • Un bon site bien achalandé (oui c’est un espagnol, mais il est bien et livre vite) : SoloAfeitado

 

Suivez-moi !

Marc

Admin et auteur chez BackToTheClassics
Créateur et Auteur de BackToTheClassics.com,
Je suis à la recherche de choses a faire avec mes mains, amateur d'informatique, de musique, de bricolage, de cuisine et de bidouillages en tout genre.
J'aime beaucoup les lames (couteaux, rasoirs) et je m’intéresse beaucoup à la manière dont sont faites les choses (préparations, artisanat...).

Sinon professionnellement je suis consultant fonctionnel en Systèmes d'informations, et accessoirement, je suis guitariste, chanteur, et amateur de soirées entre amis.
Suivez-moi !
Partagez !

Précédent

Prenez l’air (H)Agar.io

Suivant

Atelier Barber. Les étapes du rasage à l’ancienne.

  1. bebedamour94@hotmail.com'

    Moi qui vit avec Marco, je dois avouer que depuis qu’il se rase avec un rasoir de sécurité je profite plus longtemps de sa peau toute douce, et j’apprécie énormément !!! Perso je n’aimais pas trop les bisous qui piquent^^
    Alors si vous aussi vos copines ont la peau sensible, essayez-le !

  2. victor.patureau@free.fr'

    Patureau

    J’aime beaucoup la comparaison avec Perle de Lait. !
    Un article sur le rasage, pas rasoir du tout !

Dites-moi ce que vous en pensez :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén