Salut à tous Lecteurs de BTTC, et lectrices également.

Car si le premier volet était assez masculin, ce volume destiné au rasage traditionnel parle de prendre soin de soi et de sa peau pour un rasage parfait.

Et croyez moi, je connais des femmes ravies d’être passé au blaireau et savon. Alors lisez bien, et dites moi ce que vous en pensez.

Bon OK normalement cet article devrais s’appeler l’apprêt, mais j’ai eu peur d’embrouiller tout le monde, alors j’ai préféré faire simple. Donc cet article va s’attaquer à tout le matériel et les techniques utilisées avant que la lame ne touche votre visage.

blaireau-omega-pur-argente-manche-en-bois-de-palissandre-6540-ig-1309 img67008

<=== N’hésitez pas a (re)Lire le premier volet de la série sur les rasoirs.

Dans le rasage traditionnel, comme j’ai déjà pu l’expliquer auparavant, la partie « rasage » n’est qu’une des trois grandes étapes. Dans l’ordre d’importance, un bon rasage, c’est surtout une bonne préparation. et pour ça il faut trois éléments: un bon blaireau, un bon savon (ou crème) et de l’eau chaude.

Le principe de la préparation va être autant de nettoyer que de protéger.

La mousse que l’on va étaler va laver le poil (pour l’affaiblir) ainsi que la peau (pour exfolier) et protéger la peau (pour le rasoir).

Alors c’est pour ça qu’on va utiliser un blaireau et du savon et non pas une mousse en bombe. Le blaireautage va permettre de bien laver et exfolier la peau, étaler le savon évidement, mais aussi relever les poils pour les préparer au rasage.

Le matériel

Le blaireau :

Le blaireau est une brosse en poils plutôt long et plutôt durs, que l’on va utiliser pour faire la mousse, et l’étaler sur la peau. Il est très souvent en poils de… blaireau.

Le poil de blaireau est souvent utilisé car il retient très bien l’eau, ce qui permet de maîtriser la portion d’eau et de savon, et de ne pas se dé-sécher trop vite.

Le blaireau peut être de beaucoup de qualités différentes, classés comme suit:

 

 Les blaireaux de qualité « Pure Badger » sont composés de poils de blaireaux les plus communs sur l’animal (bas du ventre). Les Pure Badger sont les blaireaux qui coûtent le moins cher. Les poils sont plus drus, généralement foncés et peuvent varier en souplesse. Leur diamètre est moins important que les best badger ou les super badger. blaireau-de-rasage-pure-badger_166854_340x340
Les blaireaux de qualité « Best Badger » sont composés d’une qualité de poils plus fins et plus souples que les Pure Badger. Les blaireaux Best Badger sont généralement plus denses en poils que les « Pure Badger » et produisent donc plus de mousse. grand-blaireau-de-rasage-kent-h8-best-badger-imitation-corne-ig-666
Les blaireaux de qualité « Super Badger » est d’une qualité supérieure au Pure et au Best badger. Les blaireaux « Super Badger » sont constitués de poils sélectionnés et triés. Leur qualité est par conséquent meilleure. Les poils sont de teinte clairs. blaireau-de-rasage-tulip-t2-simpsons-ig-2660
Les blaireaux de qualité « Silvertip Badger ou Premium » sont les blaireaux de la meilleure qualité. Ce sont les blaireaux les plus chers car fabriqués avec les poils les plus rares. L’extrêmité des poils paraissent naturellement blancs (silvertip = argenté). Les premium sont des blaireaux fabriqués à la main. Les silvertip badger possèdent la meilleure rétention d’eau et créent une mousse épaisse qui procure une sensation très soyeuse et agréable sur la peau. blaireau-omega-pur-argente-manche-en-bois-de-palissandre-6540-ig-1309

(Ces définitions sont d’un membre du forum rasage traditionnel, dont je n’ai malheureusement pas retrouvé le nom). blaireau-de-rasage-owners-club-poils-de-porc-et-bois-de-cerisier-semogue-ig-3540

L’alternative la plus courante au poil de blaireau en Europe est le poil de sanglier. Souvent considéré comme inférieur en qualité, il en existe de très bon tout de même, notamment de marque Semogue qui en a fait sa spécialité.

 

Dans les pays musulmans, le crin de cheval est souvent utilisé pour remplacer le blaireau (trop cher) et le Sanglier (Exclu dans ces pays).img67008

Et enfin, une nouvelle alternative sérieuse se développe: les poils synthétiques. en plus d’être plus éthiques (bien que je n’ai aucune sympathie pour les blaireaux de manière générale), ils sont très efficaces (si ils sont de bonne qualité)  et surtout sèchent très vite (idéal en voyage ou pour ranger dans une trousse de toilette sans attendre 4 ans).

Le choix du blaireau va être assez personnel également car beaucoup de paramètres peuvent entrer en compte : La taille de la « touffe », la dureté et le ressenti général.

Pour commencer, certains blaireaux sont vendus en grande surface (plus que des lames d’ailleurs étonnement), on peux citer le blaireau wilkinson, souvent vendu, le maison du barbier ou le Omega. Pour ce qui est du synthétique, rendez-vous chez occitane (parfois, ils ne l’ont pas tous), qui vends un blaireau synthétique Plisson à un prix raisonnable (Je l’ai et il est super, vraiment pas la même qualité).

A savoir: Comme le rasoir, le blaireau est durable, si il est de bonne qualité et bien entretenu, il n’y a pas de raison qu’il soit abimé avant plusieurs années (parfois des dizaines). Par contre il s’agit d’un élément vivant et donc necessite quelques attentions pour durer.

Attentions particulières :

Le blaireau est normalement constitué de 2 parties : La touffe (ça parle de soi-même non ^^) et le manche. Reliés par un nœud collé (le nœud est la base de la touffe, ou les poils sont maintenus entre eux et collés au manche).

La colle est sensible à la chaleur, pour éviter de l’affaiblir ou de la faire couler, ne plongez pas le nœud dans de l’eau bouillante ou de la vapeur. sinon vous risquez de repérer de grosses pertes de poils ou même un décollement de la touffe.

A l’achat:

  • Afin d’aider votre blaireau a se débarrasser des différents traitements qu’il a pu recevoir, vous pouvez faire monter quelques mousses dans un bol ou sur votre main, pour le laver (Le laver en faisant monter quelques mousses avec un shampoing doux peux accélérer le processus).
  • L’odeur d’animal est normal sur un blaireau en poils naturel (elle passera vite).

Durant sa vie:

  • Si vous repérez un encrassement de la touffe, faites lui prendre un petit bain dans un mélange de vinaigre blanc (1/4) et d’eau tiède. Ça va enlever le calcaire. Ensuite, un coup de shampoing ou de montage de mousse pour enlever l’odeur et vous pouvez repartir.
  • Dans le cas idéal, ne laissez pas votre blaireau sécher la touffe vers le haut, si vous pouvez avoir un petit stand qui le pende la tête en bas c’est l’idéal, il séchera plus vite et ça évitera les dépôts au niveau du nœud (plus difficile à enlever).
  • et si vous voyez des traces de calcaire sur le manche, un coup de brosse a dent et dentifrice et tout part parfaitement (marche aussi très bien sur les rasoirs).

Le savon:

sous ce titre, je regroupe les crèmes et les savons, en gros tout ce qui va nous permettre de faire une mousse qui va protéger le visage contre la lame du rasoir et permettre une bonne glisse.

On peux donc utiliser soit un savon (dur, ou en tout cas Sec), ou une crème.

Ce que l’on va rechercher dans un savon (ou une creme), c’est qu’il soit facile à faire monter au blaireau (au moins quand on débute), qu’elle tienne bien dans la durée (le rasage se fait en plusieurs « passes » et la mousse doit donc tenir entre 5 et 10 minutes sans sécher), et évidemment, qu’il assure une bonne glisse et une bonne protection.

Contrairement aux rasoirs, il y a beaucoup de marques qui vendent des savons a barbe de nos jours.

Pour ma part, je suis adepte du savon de l’institut karité, mais il est assez difficile à trouver.

Pour faciliter son utilisation ( et surtout le chargement du blaireau en savon), il faut penser a prendre un savon qui soit dans un récipient (bol souvent) ou a le placer fermement dans un récipient. De cette manière, il restera immobile pendant que l’on passera dessus avec le blaireau humide.

Si l’on utilise une crème, on montera la mousse soit dans un bol, soit directement sur le visage.6a00d8341d1d7953ef00e54f6d261b8833-640wi

Pour débuter, je vous conseille le savon a barbe monsavon, que l’on trouves très facilement en supermarché, pour un prix très abordable (entre 1et 2€)

 

Si vous creme-de-rasage-palmolive~888préférez une crème de rasage, les crèmes palmolive et Williams sont facile à trouver et de qualité satisfaisante.

 

 

 

Les savons sont très économiques car en se rasant tous les jours, un savon durera entre 6 mois et 1 an.

Monter une mousse:

Loin d’être une science complexe et mystérieuse, l’art de monter une mousse requiert un petit coup de main, mais qui est acquis assez vite.

Je vous laisse ici une vidéo pour expliquant comment faire (cette méthode, de faire sa mousse dans sa main n’est pas très pratique pour tous les jours, par contre c’est idéal pour apprendre a la monter correctement).

Pour faire simple: il faut tout d’abord bien mouiller son blaireau a l’eau tiède (le laisse tremper un peu), pour l’imbiber, si vous avez un savon dur (ce qui n’est pas le cas du monsavon que je vous ai conseillé), vous pouvez également le mouiller légèrement.

Ensuite, gouter très peu le blaireau.

« Charger » le blaireau en savon en le frottant (vigoureusement) sur le savon pendant quelques tours (5-6).

Ensuite un choix s’offre a vous:

  • Monter la mousse dans un bol, ce qui permet de bien maitriser la technique (au début en tout cas) et d’avoir de la mousse en rab pour les passes suivantes.
  • Monter la mousse directement sur votre visage, ce qui est idéal pour exfolier, et très appréciable sur un barbe ayant de la longueur. Cependant si votre blaireau est fin, vous pourrez peut-être manquer de mousses pour les passes suivantes.

Et enfin vous raser !

 

Merci d’avoir lu cet article, j’espère qu’il vous aura plu et que vous serez tenté(e)s par l’expérience. Je vous donne rendez-vous dans deux semaine pour le 3ème et dernier volet de cette série.

En attendant n’hésitez pas (re)Lire le premier volet sur les rasoirs !

Pogonotomisement vôtre

Marc pour BackToTheClassics

 

 

Suivez-moi !

Marc

Admin et auteur chez BackToTheClassics
Créateur et Auteur de BackToTheClassics.com,
Je suis à la recherche de choses a faire avec mes mains, amateur d'informatique, de musique, de bricolage, de cuisine et de bidouillages en tout genre.
J'aime beaucoup les lames (couteaux, rasoirs) et je m’intéresse beaucoup à la manière dont sont faites les choses (préparations, artisanat...).

Sinon professionnellement je suis consultant fonctionnel en Systèmes d'informations, et accessoirement, je suis guitariste, chanteur, et amateur de soirées entre amis.
Suivez-moi !
Partagez !