Trois recettes pour une soirée

Bonjour à tous,

Pour ce premier article je vous propose de découvrir ensemble trois recettes hautes en couleurs, à consommer chaudes ou froides. Une entrée, un plat et un dessert tous végétariens à partager entre amis lors d’une soirée.

IMG_5104

Les minis Brownies dans leur boîte en bois.

Bonne lecture et bon appétit.

L’entrée : Gaspacho de betterave.

Le Gaspacho de betterave, quand il est froid, ou la soupe de betterave quand le plat est consommé chaud,  est très alléchant de par sa couleur rose fushia. Pour une dégustation plus ludique je vous propose de servir le gaspacho en verrine voire en shooter et de le boire tout simplement 😉

Cette entrée est vraiment simple à réaliser car elle ne demande pas de technique particulière. Néanmoins pour la réussir il va falloir vous munir d’un blender. Question ingrédients, de la betterave cuite, de la crème liquide (5%mg) et de la feta suffiront.

Pour environ 50cl de gaspacho de betterave vous aurez pris soin de conserver vos ingrédients au frais si vous souhaitez le consommer tout de suite. Découpez en dés une boule de betterave cuite, videz le tout dans le blender. Ajouter 30cl de crème liquide et 20 à 30g de feta, une pincée de sel de Guérande puis mixez le tout jusqu’à obtention d’une texture liquide et onctueuse de couleur rose fushia. Si l’aspect n’est pas assez liquide n’hésitez pas à rajouter un peu d’eau ou de crème.

Voilà notre gaspacho est prêt !

Photo de shooter contenant du Gaspacho de Betterave

Le Gaspacho dans son shooter, mortel !

Pour les plus frileux, réchauffez le gaspacho à la casserole à feu doux pendant 15 minutes.

Le plat : Poivrons farcis végétariens.

Un peu plus d’ingrédients et de technique pour cette recette. Mais 5 minutes de préparation devrait suffire pour travailler un poivron entier.

Pour deux personnes: 5 minutes de préparation, 40 minutes de cuisson.

  • Un poivron jaune ou orange
  • 30g de feta
  • 8 olives noires
  • Une fine tranche de piment doux d’Espagne
  • Une échalote.
  • De l’huile d’olive extra vierge
  • Sel, poivre, du cumin, du pavot, du thym, des graines de sésame et du miel d’acacia.

En termes d’équipement un four fera l’affaire, préchauffez-le à 150 degrés.

Lavez puis découpez en deux votre poivron dans le sens de la hauteur. Retirez la queue et les graines et assaisonnez le fond d’un trait d’huile d’olive extra vierge. Tranchez l’échalote et la répartir dans le fond des poivrons, ajoutez de façon proportionnelle la feta. Placez 4 olives et la tranche de piment par dessus et assaisonnez : un peu de sel et poivre, une pointe de cumin et de thym sur la feta, saupoudrez le tout de pavot.

Placez les poivrons dans un plat et enfournez pendant 40 minutes à 150 degrés. Une fois la cuisson finie, à l’aide d’une baguette chinoise badigeonnez le rebord des poivrons avec un peu de miel. Parsemer ensuite les graines de sésame sur le rebord, le miel servant de colle apportera une note sucrée à ce plat salé.

Servez froid ou chaud.

Photo d'un poivron farci végétarien

Y’a plus qu’à

Le dessert : Des minis brownies

Le brownie est un dessert typique outre-atlantique, il est généralement préparé avec des noix de pécan et cuit dans un moule.

Pour un partage plus simple de ce gâteau nous utiliserons des moules à cup cakes ou moule à muffins en silicone.

Pour environ 12 mini brownies.

  • 3 oeufs
  • 150g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 60g de farine
  • 1 tablette de chocolat pâtissier (200g)
  • 125g de beurre

Pour le matériel, un four et un batteur.

Faîtes fondre à feu doux le chocolat et le beurre.

Pendant ce temps, dans un saladier, battez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, si vous n’avez pas de batteur munissez-vous d’une fourchette ou d’un fouet et d’huile de coude. Ajoutez ensuite le sucre vanillé et la farine. Mélangez énergiquement.

Préchauffez votre four à 180 degrés.

Incorporez le chocolat fondu à votre préparation, mélangez à nouveau pour une pâte homogène. Versez la pâte dans les moules, aidez-vous d’une maryse pour ne pas en mettre partout et surtout pour racler le fond du saladier.

Enfournez ensuite à 180 degrés pendant 15 minutes.

Une fois la cuisson terminée, laissez refroidir les minis brownies avant de les démouler.

Photo de minis brownies

Les brownies à peine démoulés

Quel vin pour ce repas?

Pour les amateurs de rouges je conseillerais un vin de Provence appellation Palette, millésime 2014 ou mieux 2010.

Notre repas peut tout aussi bien être accompagné d’un vin blanc. Dans ce cas cap au Sud pour un vin corse appellation Patrimonio.

Un peu de musique?

Pour un moment encore plus agréable je vous propose trois albums pour accompagner vos plats.

  • Pour mettre l’ambiance à l’entrée : la BO du film American Hustle.
  • Pour plus d’intimité au moment du plat : Robin McKelle and the Flytones – Heart of Memphis.
  • Pour digérer le dessert : La BO du film Into The Wild, entièrement interprétée par Eddie Vedder.

A vous d’enfiler le tablier, n’hésitez pas à me faire un retour sur votre expérience ou à me poser des questions.

Bon appétit;

Sam pour BTTC.

Sam

Auteur pour BackToTheClassics.com,

Passionné de cuisine et musique, c'est tout naturellement que vous trouverez des articles sur ces sujets. La cuisine m'anime tous les jours à la maison comme au boulot. Tout comme la musique c'est un art qui se partage c'est donc avec plaisir que je vous transmets mes expériences.

Un peu touche à tout comme Marc il sera possible de trouver d'autres articles sur le bricolage ou la déco...

Les derniers articles par Sam (tout voir)

Partagez !

Précédent

Présentation nouvel auteur : Sam

Suivant

Le baume maison de BTTC

  1. antoine@jumelle.net'

    Patureau

    Miam…..

    • Sam

      Merci pour ton commentaire Patureau 🙂

      Je te souhaite un bon appétit et n’hésites pas partager ton expérience si jamais tu tentes mes recettes ^^

  2. chris.samseca@gmail.com'

    coquerel

    Ca donne super envie . De la musique au vin on se laisse guider, super! Chridtine

Dites-moi ce que vous en pensez :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén