Ce weekend, on fait des bulles. (Savons maison)

Savon photo a- kang

Bonjour à tous, et bienvenue dans un tuto/ article de présentation sur les savons de refonte.

Comme vous le verrez, cet article étant le premier sur ce sujet (un peu comme celui sur les médiators), il risque d’être plutôt long, puisqu’il explique aussi ce qui me motive dans ce hobby.

Alors autant la guitare c’est plutôt fréquent, mais si vous me dites que tous vos potes font leurs savons chez eux (même avec cette méthode, qui est très simple), je ne pense pas que je vous croirais.

Alors POURQUOI, un homme de 25 ans, avec une vie sociale normale et pas d’obsession pour la propreté, se mettrait-il à faire ses savons ?

J’adooooore faire moi-même tout ce que je peux, savoir comment sont faites les choses et ce que l’on peut en faire, et surtout, faire quelque chose de mes mains.

J’avoue que passer quelques heures à bricoler dans tous les sens et en ressortir avec quelque chose de palpable, ce qui peut parfois me manquer avec les activités sur PC, est terriblement satisfaisant. Et puis comme ça, je peux concrètement montrer à ma copine ce que j’ai fait, parce que croyez moi, paramétrer un NAS from scratch ou la finalisation de ce blog, ça l’impressionne pas des masses. .

Etttttttttttttttttttttttt. Fight Club …

Pour commencer, je vais vous expliquer le concept du savon en refonte, qui est en gros, la façon la plus simple de “faire” son savon. Ce n’est pas une méthode de saponification (pas de réaction chimique ici), c’est tout simplement un re-moulage et une modification légère de la forme, couleur et composition d’un savon.

Le principe est simple, vous prenez un savon (ou des restes de vieux savons), vous les fondez, les mélangez avec colorants, huiles essentielles, huiles ou beurres et vous recréez un savon.

shake 1 shake 3 shake 2 shake 4

Personnellement, je me suis principalement intéressé à cette méthode pour mes savons de rasage. En effet, j’avais un savon de rasage qui m’asséchait la peau, et au prix où je l’avais payé, ça me faisait mal de le jeter purement et simplement! Je l’ai donc refondu avec un savon extra doux, pour pouvoir m’en servir sans avoir l’impression de me raser avec une faux.

Je vous ferai un article sur le rasage “grampa style” bientôt et j’en profiterai pour vous présenter mon savon préféré, que je refonds régulièrement, la savon à barbe extra doux de l’institut karité (une tuerie totale).

Donc, dans cet article, je vais tout simplement vous proposer mes recettes pour la dernière refonte que j’ai faite, ce qui m’a donné 3 types de savons (2 à barbe et un à main), et surtout les petites erreurs que je fais toujours.

J’ai totalement conscience que cet article s’adresse à une niche et que les hommes qui s’intéressent à ça sont assez peu nombreux (preuve en est que les seuls tuto que j’ai trouvé sur le sujet étaient écrits et lus par des femmes), mais n’hésitez pas à vous balader sur le blog pour trouver d’autres contenus qui vous plairont plus (les sujets sont très larges et vous trouverez forcement ce qui vous plaît).

Voir les recettes et les photos de mes dernières refontes !

Petits trucs et astuces pour bien réussir (en gros, un savon, beau, qui sent bon et qui lave bien).

  • Attention à l’eau : trop d’eau => séchage aléatoire et savon qui s’use assez vite
  • Attention à la température au moulage, si le savon a commencé à sécher dans la casserole, vous aurez un moulage pas fifou et donc un savon qui va avoir des “grumeaux”
  • Attention au pourcentage d’huiles et beurres: l’huile et le beurre de karité sont des produis qui vont rendre le savon moins dur et moins moussant, il faut en mettre peu et surtout en rapport avec la dose de savon que vous mettez (reportez-vous aux liens que je vous mets en bas pour voir les doses acceptables de beurres et huiles).

Petits liens pour les intéressés ( et notamment pour les dosages en HE ) :

La cosmeto de maman

Cuivre et cumin

 

Suivez-moi !

Marc

Admin et auteur chez BackToTheClassics
Créateur et Auteur de BackToTheClassics.com,
Je suis à la recherche de choses a faire avec mes mains, amateur d'informatique, de musique, de bricolage, de cuisine et de bidouillages en tout genre.
J'aime beaucoup les lames (couteaux, rasoirs) et je m’intéresse beaucoup à la manière dont sont faites les choses (préparations, artisanat...).

Sinon professionnellement je suis consultant fonctionnel en Systèmes d'informations, et accessoirement, je suis guitariste, chanteur, et amateur de soirées entre amis.
Suivez-moi !
Partagez !

Précédent

Découverte Musicale : Postmodern Jukebox

Suivant

Vous le prendrez comment votre logiciel ? Libre !

  1. victor.patureau@free.fr'

    Patureau

    Alors la je suis épaté ! J’ai lu jusqu’au bout un article sur un sujet qui m’indiffere ariori, et j’ai trouvé ça très sympa !

    • Marc

      Merci Patureau, j’espère que la découverte fut bonne, c’est mon but dans ce blog.

      Bonne lecture.

  2. anais.kimpe@gmail.com'

    Anaïs Siana

    Je commence de plus en plus à tendre l’oreille sur des sujets comme faire son savon, ou des petites astuces comme ça pour consommer un peu moins « industriel » donc autant dire que cet article m’a bien fait plaisir !

    • Marc

      Tant mieux si ça t’as plus. Je suis pas mal dans cette mouvance aussi, je vais pas tarder à tenter de recréer un baume pour barbe (moins intéressant pour toi) mais les ingrédients s’intéresseront peut-etre pour les cheuveux. Je te met ça dès que j’arrive à quelque chose.

Dites-moi ce que vous en pensez :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén