Le Rock Dans Tous Ses Etats : La Suède

Hallå chers lecteurs et lectrices de Back To The Classics.

Aujourd’hui on passe au second épisode de la chronique « Le Rock Dans Tous Ses Etats ». Pour rappel le but est de vous faire découvrir et/ou redécouvrir 10 artistes d’un pays qui contribuent à élargir le répertoire rock et ses dérivés (folk, blues, pop rock, métal, punk…) Pour ce deuxième épisode mes oreilles sont parties se les geler chez les vikings.

Direction la Suède pour en apprendre et en entendre plus sur ses artistes musicaux.

En Suède on trouve des fjords, des vikings, des blondes et des meubles en kit. Outre ces gros clichés niveau rock la Suède a de quoi nous ravir avec du progressif, du pop, du punk et du métal… Pour tout vous dire il n’y a pas que ABBA en Suède 😉

Aujourd’hui je vous propose une playlist que Zlatan pourrait écouter (pour peu que celui-ci soit fan de rock mais j’en doute ^^) Bonne lecture et bonne écoute.

OPETH

Opeth fait dans le métal progressif, ce groupe de Stockholm est un peu le Yin et Yang du métal car de nombreuses chansons se composent de sons distordus et chants gutturaux alliés à des mélodies envoûtantes et une voix beaucoup plus douce. Ce groupe se fait de plus en plus connaître pour de bonnes raisons : Opeth c’est de la qualité, un groupe composé de très bons chanteurs et de talentueux musiciens et les arrangements sont sublimes (ya pas que moi qui le dit hein^^). Un bon exemple des talents des membres d’Opeth en Playlist avec Porcelain Heart.

THE CARDIGANS

Si comme moi vous avez été un geek de la PlayStation et qu’en 1998 vous passiez votre permis dans Gran Turismo II alors The Cardigans vous est certainement familier puisque le groupe fait l’ouverture du jeu avec son titre My Favourite Game. Avant Gran Turismo (le jeu mais aussi le nom de leur 4e album) le groupe s’était mondialement fait connaître en 1996 avec Lovefool. Quand le groupe débute en 1994, ils attirent rapidement les foules suédoises grâce à leur titre Rise&Shine classé meilleure chanson de l’année.

EUROPE

Europe c’est du glam rock mais à l’époque ça sonnait hard rock. Leur titre phare : The Final Countdown provient de leur troisième album. Cette chanson (dispo en playlist) a contribué au succès international du groupe et leur a permis de vendre 80 millions d’albums. Formé en 1978, Europe marque une pause en 1992 laissant place aux carrières solos de chacun des membres. Un concert les réuni en 1999 pour le nouvel an à Stockholm et Europe est de nouveau réuni en 2003 pour enchaîner albums studios et tournées. Je vous conseille d’écouter leur dernier album War of Kings (2015) il sonne hard rock et les claviers sont bien plus étouffés qu’à leur début.

THE HIVES

J’ai découvert The Hives il y a déjà 15 ans avec leur deuxième album Veni,Vidi,Vicious et depuis j’adore, j’adhère. Le groupe m’a tellement plu que j’ai repris pas mal de leurs morceaux en groupe. Les Hives sont visuellement reconnaissables à leurs complets noirs (parfois blanc) dans le pur style des années 60 (Hey Marc ça devrait te plaire 😉 ) Leur musique c’est punk garage à la sauce rock&roll. Formé en 1993 le groupe compte 6 albums studio dont le dernier Lex Hives est sorti en 2012. The Hives est connu pour Hate To Say I told You So, Tick Tick Boom (en playlist) et Walk Idiot Walk.

BOB HUND

Bob Hund s’est formé en 1991, il compte 7 membres et leur musique est assez difficile à classer tant les influences du groupes sont nombreuses. Contrairement à la plupart des groupes de leur pays, Bob Hund s’exprime majoritairement en suédois. Autant vous dire que je n’ai absolument rien compris aux paroles mais la musique est très bonne 😉 Quand ils chantent en anglais les Bob Hund se font appeler Bergman Rock.

IN FLAMES

Je vais sûrement en rebuter certains mais oui j’ai sélectionné du death métal !! Il faut dire qu’en Suède il y a un bon paquet de métallo et il y a du bon et même du très bon. In Flames se retrouve ici car il est assez populaire et ça reste du métal « gentil » à écouter. Le groupe auto produit son premier album Lunar Stain sans avoir de chanteur officiel. Un an plus tard en 1995 Anders Fridén prendra le micro pour les 10 prochains albums, le dernier datant de 2014 (Siren Charms)

THE PERISHERS

Groupe indie folk formé en 1997 par 6 musiciens, The Perishers se compose de 4 membres depuis 2001 (guitare/vois, claviers/choeurs, basse et batterie). Ils totalisent trois albums et ont fait parler d’eux grâce à de nombreux titres diffusés dans plusieurs épisodes de séries (Grey’s Anatomy, Greek, Kyle XY, Veronica Mars…) Le groupe s’est séparé en 2010 quand le chanteur a décidé de se lancer en solo. Sway en écoute.

DUNGEN

Dungen propose un son psyché combiné au progressif et assaisonné au folk. Un mélange qui match bien et qui s’agrémente d’influences comme The Doors ou Supertramp. Les 4 chevelus du groupe doivent avoir une certaine nostalgie de l’époque hippie bien qu’ils ne l’aient pas connue. En, effet le groupe s’est formé en 1999 et après 8 albums est toujours en activité.

ARCH ENEMY

J’ai découvert ce groupe il y a à peu près dix ans dans un magazine spécial métal où Nemesis était dispo sur le CD de promo. Pour l’anecdote j’ai toujours pensé que le groupe était composé d’hommes vu la brutalité du son et la virilité de la voix, quelle ne fut pas ma surprise en regardant le clip et en découvrant que le chant est porté par une femme, Angela Gossow, remplacée depuis 2014 par Alissa White Gluz. Le groupe s’est formé en 1995 et compte pas moins de 9 albums studio. Le style est classé death métal mélodique et la signature du groupe vient des refrains plutôt épique. Je vous laisse découvrir avec Nemesis en playlist.

 

AB/CD

AB/CD est à la base un groupe parodique et rien que le nom vous donne la référence qui n’est autre qu’AC/DC dont on faisait l’éloge dans le premier épisode de la chronique. AB/CD dans le son, le chant et les textes fait tout comme son modèle australien.  Fans d’AC/DC jusque bout des doigts, AB/CD formé en 1983 pousse le fanatisme jusqu’à porter des noms faisant allusion aux membres du groupe australien (Bengus, Nalcolm, Brajian Mc Scott, Clim, Phil Rules). Ils utilisent également les même codes scéniques (guitariste habillé en écolier, le chanteur porte un béret et les coups de canons à la fin des chansons). D’ailleurs toutes ces ressemblances les exposeront à des poursuites judiciaires de la part d’AC/DC notamment pour le plagiat de leur logo.

 Merci à tous pour votre lecture et n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions en commentant ou en nous écrivant à contact@backtotheclassics.com

Pour revoir tous nos articles musique c’est ici que ça se passe.

@+

Sam pour BTTC.

 

 

Sam

Auteur pour BackToTheClassics.com,

Passionné de cuisine et musique, c'est tout naturellement que vous trouverez des articles sur ces sujets. La cuisine m'anime tous les jours à la maison comme au boulot. Tout comme la musique c'est un art qui se partage c'est donc avec plaisir que je vous transmets mes expériences.

Un peu touche à tout comme Marc il sera possible de trouver d'autres articles sur le bricolage ou la déco...

Les derniers articles par Sam (tout voir)

Partagez !

Précédent

Rasage traditionnel, les bases à connaître. Partie 3: L’après et le budget

Suivant

Vôtre Playlist : Le Rock Dans Tous Ses Etats: La Suède

  1. chris.samseca@gmail.com'

    chris

    Coucou, très bonne découverte sauf in flames. Biz

Dites-moi ce que vous en pensez :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén