Le Rock Dans Tous Ses Etats : L’Australie !

Hello chers lecteurs et lectrices de Back To The Classics.

Aujourd’hui j’ouvre une nouvelle chronique musicale qui s’intitule « Le Rock Dans Tous Ses Etats ». Le but est de vous faire découvrir et/ou redécouvrir 10 artistes d’un pays qui contribuent à élargir le répertoire rock et ses dérivés (folk, blues, pop rock, métal, punk…) Pour ce premier épisode mes oreilles ont fait des kilomètres pour vous proposer une playlist 100% kangourou.

Direction l’Australie pour en apprendre et en entendre plus sur ses artistes musicaux.

Peintures Acryliques, Image, Peinture, Australie

Bonne écoute et bonne lecture.

La musique australienne n’est pas seulement Didgeridoo et chant de koalas. C’est aussi du rock et du bon rock aux multiples influences nourries par ses vagues d’immigration d’après guerre. Son groupe le plus connu est toujours en activité il s’agit bien évidemment d’AC/DC ! Il n’y a pas qu’eux vous verrez 🙂

  • The Easybeats

The easybeats est un des premiers groupes australien qui fut assez connu pour pouvoir s’exporter. Formé en 1964, le band est en quelque sorte un The Beatles australien.

Comme j’en ai parlé en intro, l’Australie a connu une forte immigration après guerre, en témoigne la nationalité des membres du groupes : un beau mélange d’anglais, écossais et hollandais.

Comme les Beatles leurs années d’activités furent courtes de 64 à 69 mais le groupe se reforma en 1986. En 1966 ils débarquent à Londres et posent leurs valises dans les locaux des Abbey Road Studios, célèbres studios,propriété d’EMI, où de nombreux albums sont nés (Beatles, Pink Floyd, The Hollies). C’est dans ses studios et avec Phil Talmy en production (The Who, The kinks) qu’ils ont enregistré leur plus grand titre que je vous propose en playlist: Friday on my mind.

  • AC/DC

AC/DC pour alternating current/direct current soit en français courant alternatif, courant continu. L’explication, selon la légende, vient d’un sigle qui était alors inscrit sur un interrupteur d’aspirateur. Peu importe la source du nom, AC/DC c’est le rock, le groupe, la musique australienne de référence. Le band australien le plus connu, le plus actif et ayant fait le plus de concerts ou d’albums.

Formé en 1973 par les frères Young (Georges (ex Easybeats), Malcolm et Angus) AC/DC changera maintes fois de membres (surtout de bassistes et batteurs) avant de trouver le combo parfait et d’être rejoint par le chanteur qui l’amènera sur la route du succès à savoir Bon Scott. Le son d’AC/DC c’est une bonne rythmique rock sublimée par les solos d’Angus Young.

Bon scott meurt tragiquement en 1980 après s’être étouffé par des vomissements engendrés par un abus d’alcool. Ce décès aurait pu mettre fin au groupe mais Brian Johnson viendra sauver AC/DC en reprenant le micro. Back In Black naîtra suite à cette nouvelle formation. AC/DC c’est plus de 200 millions d’albums vendus, le dernier en date est sorti en décembre 2014 : Rock or Bust. En playlist Let There Be Rock.

  • Midnight Oil

A l’origine nommé Farm, le groupe formé en 1971 fait essentiellement des reprises. Ce n’est qu’en 76 que le groupe se met aux compos quand il est rejoint par le chanteur  Peter Garrett. La transition sera marquée par un nouveau nom : Midnight Oil.

Le groupe est très engagé il lutte pour l’écologie, est antinucléaire et s’oppose au racisme. Il sera d’ailleurs le premier groupe blanc à se produire dans le bush australien lors d’un festival aborigène. En 1990 les Oils (comme les fans les appellent) avaient improvisé un concert devant le World Trade Center de New-York où était situé le siège de la compagnie pétrolière Exxon. Un petrolier Exxon avait alors fait naufrage et déversé des tonnes de pétrole causant une marée noire sur les côtes de l’Alaska.

En 2002 le groupe sort son dernier album studio. Cette année sera aussi la dernière pour les Midnight Oils, le chanteur quitte le groupe pour la politique. Beds Are Burning est le titre le plus connu des Oils, c’est celui que je propose en playlist.

midnight-oil-5079d805cf422

  • Fitzroy Xpress

Fitzroy Xpress tient son nom de la ville où le groupe est originaire : Fitzroy Crossing dans l’ouest du pays. Le band fait parti des rares groupes composé d’aborigènes. Leur son sonne carrément country ce qui est assez original pour des australiens.

Fondé en 1982 sur les bancs de l’école le groupe est surtout intéressé par les festivals à tendance country. Ils font partie de la culture aborigène qui mérite bien plus de reconnaissance.

Les Ftzroy Xpress chantent principalement en anglais mais ils ont également enregistré quelques chansons en Bunuban qui est un dialecte aborigène de la région du Kimberley. En playlist If Only.

  • Silverchair

Silverchair est un trio qui est né en pleine période grunge. Le premier album du groupe Frogstomp sort en 1995 les membres du groupe sont alors encore des gamins de 16ans. Malgré leur âge leur son n’a pas d’étiquette teenager mais certains les qualifiaient de pâles copieurs de nirvana.

Ils ont été en activité de 1992 à 2011, durant cette période ils ont pondu cinq albums plus un live et un Best-of. Leurs cinq albums studio ont d’ailleurs tous été classés numéro un dans le ARIA albums charts (classement des albums en Australie) lors de leur sortie.

Avec le temps Silverchair se fait une identité et complexifie ses sonorités. Les membres du groupe ont chacun de leur côté monté des projets musicaux autour d’autres groupes. En 2011 ils annoncent mettre le groupe en sommeil après avoir vendu près de 8 millions d’albums dans le monde.

  • Jet

C’est en 2001 et dans la banlieue de Melbourne que le quatuor Jet fait ses premiers pas. En 2002 ils enregistrent un EP nommé Dirty Sweet dont 1000 copies seront faites, elles seront toutes vendues. NME, un célèbre magazine spécialisé dans la musique, qui avait obtenu une copie a permis la réédition de l’EP par Elektra Records : ce fut le début du succès.

En 2003 ils quittent l’Australie pour Los Angeles où ils enregistreront Get Born sous la houlette de Dave Sardy (producteur pour Marylin Manson et The Dandy Warhols). Cet album contient le titre Are You Gonna Be My Girl disponible en playlist, c’est un de leur titre les plus célèbres. Cette même année le groupe entre en tournée pour près de 200 concerts.

Le groupe a sorti par la suite deux autres albums Shine On et Shaka Rock mais ces derniers feront moins de bruit que le premier. En 2010 ils participent à la tournée d’adieu des Powderfinger que je vous présente plus bas. En 2012 le groupe annonce mettre fin à l’aventure après 6,5 millions d’albums vendus.

 

  • The Vines

Groupe originaire de Sydney fondé en 1994, The Vines a le sang grunge avec des sonorités parfois post punk et indie rock. Avec pour le moment six albums au compteur le titre le plus connu des Vines reste Get Free, paru sur le premier album Highly Evolved.

Dès leur premier album la presse parle d’eux comme des nouveaux Nirvana pour ses titres très grunge et la voix du chanteur assez ressemblante à celle de Kurt Cobain. La critique les a aidé à vendre près d’un million et demi de copies du premier album qui fut classé à la onzième place au top 100 des charts aux Etats-Unis.

Les Vines sont aussi connus pour leurs engagements et notamment la défense des animaux. En 2006 ils aident l’association américaine PETA à collecter des fonds pour appeler à la fin de la chasse à la baleine au Canada.

  • Powderfinger

De Brisbane les Powderfinger ont commencé leur carrière en 1989 pour finir en 2010 avec une tournée d’adieu. Ils avaient déjà produit 2 albums avant de vraiment connaître le succès surtout en Australie. Leur troisième album Internationalist fut classé numéro 1 dans les ARIA Charts, il en fut de même pour les quatre albums qui suivirent.

Le groupe composé de 5 membres tient son nom d’une chanson de Neil Young dont j’avais évoqué les talents ici.  Leur début est tout à fait classique : après des années à faire des reprises la symbiose se crée entre les membres et la plume donne des textes aux compositions naissantes.

Powderfinger est aussi un groupe engagé qui fait beaucoup pour l’écologie. (Baby I’ve Got You) On My Mind, disponible en playlist, vient de leur quatrième album Street Vultures, c’est leur album aux sonorités les plus rock.

  • John Butler

John Butler est un multi instrumentiste de talent, j’affectionne particulièrement son style de guitare que je place dans mon top ten perso. John Butler a à la fois une carrière solo et un groupe à son nom : le John Butler Trio. Ce groupe formé en 1998 a déjà publié 6 albums studio et 3 lives.

Né aux Etats-Unis en 1975 il tient ses origines australiennes de son père, il a déménagé en Australie quand il avait 10 ans.  Son style est un mélange de bluegrass, rock alternatif, de musique celte et de rock. Beaucoup de ses chansons sont accompagnées à la guitare 12 cordes qu’il maîtrise à merveille.

Comme la plupart des artistes australiens présentés dans cet article John Butler agit aussi pour le bien de la planète par le biais de dons et d’appels à l’action. Je vous laisse juger ses talents de guitariste avec Ocean.

 

  • Xavier Rudd

Xavier Rudd commence la musique avec le Didgeridoo qu’il improvise en premier en soufflant dans le tuyau d’un aspirateur, il apprendra par la suite une multitude d’instruments parmi lesquels la guitare, l’harmonica et le djembe.

Il tient de sa grand mère des origines aborigènes qu’il n’hésite pas à transmettre dans sa musique. Son premier album To Let a fait un peu de bruit aux Etats-Unis grâce au titre 12th of September, une chanson hommage aux victimes du 11 septembre.

Il a depuis sorti 9 albums en moins de 15 ans de carrière. Il est également dans la mouvance écologie et agit dans de nombreuses associations, végétarien convaincu il se bat pour la protection des animaux. Je vous laisse le découvrir avec Follow The Sun.

xavier-rudd-wakarusa-2014

S’en est fini avec ma sélection australienne, j’espère tout de même vous avoir fait découvrir quelques nouveautés et vous apprendre que derrière un rockeur se cache parfois un nounours prêt à sauver la planète surtout s’il est australien ^^

Aussi libre à vous d’ajouter vos groupes ou artistes favoris pour peu que ceux-ci soient australiens. On vous dit comment faire ici.

Et retrouvez tous nos articles musique 🙂

A bientôt 😉

Sam pour BTTC.

Sam

Auteur pour BackToTheClassics.com,

Passionné de cuisine et musique, c'est tout naturellement que vous trouverez des articles sur ces sujets. La cuisine m'anime tous les jours à la maison comme au boulot. Tout comme la musique c'est un art qui se partage c'est donc avec plaisir que je vous transmets mes expériences.

Un peu touche à tout comme Marc il sera possible de trouver d'autres articles sur le bricolage ou la déco...

Les derniers articles par Sam (tout voir)

Partagez !

Précédent

Petites questions à nos lecteurs.

Suivant

Vôtre Playlist : « Le Rock Dans Tous Ses Etats : L’Australie ! »

  1. chris.samseca@gmail.com'

    chris

    Sympa de decouvrir des groupes pour moi inconnus. Impressionnant le guitariste qui joue avec une guitare à 12 cordes.
    Biz

  2. eric_yeti@hotmail.fr'

    Et Airbourne !?

    • oublie pas de faire tes propositions sur la playlist faite par les lecteurs http://wp.me/p6m5D0-ic pour rajouter tes suggestions. ^^

    • Sam

      Bonjour Eric,

      Ne t’en fais pas Airbourne n’a pas été oublié 🙂
      Je t’invite à t’en rendre compte en les écoutant (ici) sur le deuxième titre de la playlist Votre BTTC de cet article.

      N’hésites pas à nous faire part de tes groupes australiens favoris, on se chargera de les ajouter à la playlist.

      @+ dans BTTC.

Dites-moi ce que vous en pensez :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén