Les Crooners


Salut à tous les lecteurs du BTTC et bienvenue sur cet article dédié à la petite histoire de la musique.

La dernière fois (et parce que nous sommes courtois) nous avions laissé la place aux dames, aujourd’hui nous nous intéresserons aux hommes qui ont pendant une courte période marqué l’histoire.

Bonne lecture 🙂

Qu’est-Ce Qu’un Crooner?

 

Le mot crooner vient du verbe croon en anglais qui signifie fredonner, chantonner, il s’agit également d’un verbe que l’on utilise pour qualifier une façon de parler sentimentalement. Le terme crooner a donc été utilisé pour désigner la personne ayant un style de chant avec emphase sentimentale voir émotionnelle rendue possible par l’utilisation d’un micro. Le crooner est aussi généralement accompagné d’un big band (10 à 25 musiciens : cordes, cuivres, claviers et percussions) ou d’un piano, le style tend plutôt vers le jazz et la ballade. Certains n’accepterons jamais le terme tels Frank Sinatra et Russ Columbo.

La Petite Histoire Des Crooners

Avant l’invention du micro les chanteurs devaient avoir du coffre et mettre le paquet sur la voix pour pouvoir couvrir le son des instruments qui les accompagnaient. Avec la démocratisation du micro, qui vient en même temps que la radio, le chanteur a la possibilité de baisser le volume de sa voix, des styles plus personnels et intimes se créent alors. Rudy Vallée fera partie des premiers crooners populaires dès 1928.

Très vite (1930) le style crooner est qualifié de mode et les médias pensent que le style est éphémère. Le style crooner connaît aussi ses détracteurs comme le cardinal O’Connell de Boston et l’association des professeurs de chant de New York qui désignent les crooners comme dégénérés, profanateurs ou imbéciles.

En 1954 le style est en plein déclin notamment à cause du rock&roll. Les crooners sont relégués par les radios dans la catégorie chanteurs de variété, certains parviendront à se défaire des étiquettes en changeant de style musical. Depuis il y a eu d’autres crooners et on en compte de nouveaux en activités mais le style ne connaît pas l’essor qu’il a pu avoir durant les années 30.

Quelques Crooners Bien De Leur Epoque

Gene Austin : Bye Bye Blackbirds

Afficher l'image d'origine

Gene Austin fut un des premiers crooners. Il fait ses premiers pas dans la musique  en 1915 lorsqu’il assiste à une performance vaudeville dont la scène était libre. Après s’être battu en France durant la grande guerre, il revient aux Etats-Unis, en 1919, et fonde son propre groupe vaudeville.

En 1925 il enregistre pour la première fois avec When My Sugar Walks Down the Street. Ce titre fut repris par foule d’artistes : Duke Ellington, Nat King Cole, Ella Fitzgerald… Une décennie après ses premiers enregistrements Gene Austin a vendu près de 80 millions de titres.

Bye Bye Blackbird, disponible en playlist, est resté dans le top 20 toute l’année 1926. Le titre a été intronisé au Grammy Hall Of Fame en 2005.

Rudy Vallée : If I Had You

Afficher l'image d'origine

Rudy Vallée fait ses débuts derrière les futs dans un groupe de son lycée, il apprend par la suite le saxophone et la clarinette. En 1925 il est à Londres au Savoy Hotel et officie avec le Savoy Havanna Band.

Après l’université il fonde son propre groupe le Rudy Vallée and the Connecticut Yankees dont il est le chanteur. En 1928 on lui propose un contrat d’enregistrement dont les résultats seront proposés à la radio. En plus d’être l’un des premiers crooners, il est étiqueté comme première pop star de l’histoire pour ses prestations vocales et son charme qui faisaient crier les femmes.

Vallée était également acteur, il a joué dans plus de 30 films dont l’un des plus célèbre est The Vagabon Lover. Son caractère a aussi laissé des traces, il était connu pour être grossier et violent, notamment en répétition, un jour il s’est battu avec l’un de ses producteurs (un post rocker le Rudy ^^)

Frank Sinatra : New York, New York

Frank Sinatra Recording Session

Autodidacte qui n’a jamais appris à lire la musique, Frank Sinatra commence la musique grâce à sa mère qui persuade un groupe local d’engager son fils, un des membres du groupe a par la suite avoué que Sinatra fut pris car il avait une voiture et pouvait ainsi servir de chauffeur. Sinatra devint tout de même leader du groupe.

Sa carrière commence à décoller en 1939 quand il entre dans l’orchestre de Tommy Dorsey avec lequel il contribua à plus d’une centaine de titre. Durant la seconde guerre mondiale le monde de la musique américaine est entré dans l’ère de la Sinatramania. En 1943 il signe chez columbia pour la première fois en tant qu’artiste solo.

En 60 ans de carrière Sinatra a enregistré près de 60 albums et a été le chef d’orchestre sur près de 8 autres albums.  Il a également fondé son propre label : Reprise Records en 1960. En quelques titres Frank Sinatra c’est : Stranger In The Night, New-York New-York (en playlist), My Way, Let It Snow, I Got You Under My Skin…

Nat King Cole : UnforgettableAfficher l'image d'origine

Nat King Cole fait ses débuts dans la musique alors qu’il est adolescent. Il rejoint le groupe  de son grand frère qui joue de la basse, ensemble ils ont enregistré un morceau en 1936 et feront le tour de pas mal de clubs de Jazz. Nat est musicien et chanteur dont le timbre est baryton.

Plus tard il fonde le Nat King Cole Trio dont il est leader. Le groupe est résident au long beach pike club de Los Angeles. Grâce à une notoriété grandissante les morceaux du groupe passent à la radio.

En 1946 le succès se fait sentir et le groupe a sa propre émission à la radio, celle-ci s’intitule Nat King Cole Trio Time et le programme dure 15 minutes, une première pour des artistes noirs. 10 ans plus tard Nat est en vedette dans sa propre émission de télévision sur NBC : le Nat King Cole Show est le premier show télévisé présenté par un afro-américain. Nat King Cole comme beaucoup de crooners de son époque a aussi eu une carrière d’acteur.

Russ Columbo : All Of MeAfficher l'image d'origine

Russ Columbo a eu une très courte carrière due à une mort prématurée à l’âge de 26 ans. Violoniste et chanteur, il fait parti des premiers crooners de l’histoire .  Acteur, il a tourné dans près d’une dizaine de films.

Comptemporain de Rudy Vallée et Bing Crosby, il s’engagea avec et contre eux dans la bataille des Barytons que les médias (journaux, radios et magazines) commentaient et en faisaient la publicité. Tous trois seront caricaturés en 1932 dans un Looney Tunes « Crosby, Columbo & Vallee ».

Avant d’être tué accidentellement par balle, Columbo laisse comme héritage musical des chansons célèbres telles « You Call It Madness, But I Call It Love« , « Prisoner of Love » et « Too Beautiful For Words ». All Of Me vous est proposée en playlist.

Bing Crosby : White ChristmasAfficher l'image d'origine

Chanteur, musicien, producteur et acteur (70  films). Sa voix baryton lui a permis d’atteindre le top des nombres de ventes du siècle dernier, certaines sources annonce le chiffre impressionnant de 1 milliard de ventes de vinyles, cassettes, CD et fichiers digitaux.  Selon des sondages de 1948, ses multiples talents ont fait de lui la personne vivante la plus appréciée par les américains.

Sa carrière commence avec l’avènement du micro ce qui le classe dans la catégorie crooner d’autant plus que son style de chant colle à la définition. Après la seconde guerre mondiale il participe au développement de l’industrie musicale en étant le premier à enregistrer ses émissions de radios et ses chansons sur bandes magnétiques.

White Christmas disponible en playlist est resté numéro 1 de novembre 1942 à janvier 1943, cette chanson fut  intronisée au Grammy Hall Of Fame en 1974. White Christmas est le titre le plus célèbre du crooner et fut entendue à la radio pour la première fois le jour de noël de l’année 1941. La chanson est ensuite reprise dans un film dans lequel il joue aux côtés de Fred Astaire : Holyday  Inn.

Perry Como : Magic MomentsAfficher l'image d'origine

Perry como fait son entrée dans la musique en 1933, auparavant il tenait un salon de coiffure. Ce sont les crooners qui l’ont incité à se lancer dans la musique et son style est né de l’inspiration de Bing Crosby.

Il commence en intégrant le groupe de Freddy Carlone et trois ans plus tard il réalise ses premiers enregistrements au sein de l’orchestre de Ted Weem. Sa première chanson fut You Can’t Pull the Wool Over My Eyes. 

En 1943 il signe avec RCA son premier contrat, la collaboration avec le label aura duré 44 ans. Il enchaîne, ces années-là, les succès dans les night clubs notamment au célèbre Copacabana de New York. Perry como meurt en 2001 et laisse comme héritage 35 albums, 4 films (sous contrat avec Fox), 7 programmes radio et une quarantaine d’émissions de télévision. Magic Moments, l’un de ses titres les plus célèbres vous est proposé en playlist.

Un des micros ayant contribué au succès des crooners

 

Retrouvez ici nos petites histoires de la musique et tous nos articles musique.

Musicalement Vôtre;

Sam pour BTTC.

 

Sam

Auteur pour BackToTheClassics.com,

Passionné de cuisine et musique, c'est tout naturellement que vous trouverez des articles sur ces sujets. La cuisine m'anime tous les jours à la maison comme au boulot. Tout comme la musique c'est un art qui se partage c'est donc avec plaisir que je vous transmets mes expériences.

Un peu touche à tout comme Marc il sera possible de trouver d'autres articles sur le bricolage ou la déco...

Les derniers articles par Sam (tout voir)

Partagez !

Précédent

Samedi est mort, vive Mardi

Suivant

Les multiples usages du marc de café.

  1. dtharmo@gmail.com'

    Mais où est Eddie Mittchel ?

    • Sam

      Salut HarmO et merci pour ta lecture et ton commentaire 🙂

      Eddie Mittchel est absent pour la simple est bonne raison que cet article s’intéresse aux vrais crooners de l’époque crooner : soit de 1928 à 1954. Eddie Mitchell commence sa carrière musicale en 1961 et d’abord dans la catégorie rock. Son style crooner ne vient que quelques années plus tard. La preuve d’ailleurs que le style n’est pas mort et tant mieux 😉

      @+ sur BTTC

  2. chris.samseca@gmail.com'

    chris

    C est pas mon style mais le sujet était très intéressant

Dites-moi ce que vous en pensez :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén