Bonjour à tous les BTTCiens,

aujourd’hui, je vous présente un service, un site internet qui va peut-être vous faire économiser quelques euros: Mutum: Une bourse de prêt d’objets

Edit : 30-03-2016: Le site a fait peau neuve, venez voir le nouveau Design!

l0Ff4JBm

Découvrez le nouveau design de Mutum

Le concept en 30 secondes :

Mutum, c’est un site (www.mutum.fr) qui vous permet de d’emprunter gratuitement à vos voisins les objets dont vous avez besoin en prêtant ceux dont vous vous servez rarement (mais si l’appareil à raclette qui prends la poussière au fond du placard de la cuisine que vous n’ouvrez jamais).

Ces prêts vous font gagner des mutums, qui vous permettent d’emprunter un objet pour une durée spécifiée (comme un appareil à raclette par exemple, c’est cool les appareils à raclette, et puis on en a jamais assez).

Le site ressemble un peu à un LeBonCoin (dans la présentation, parce qu’il est quans même plus beau) , tout est géolocalisé (pratique) et permet de trouver rapidement les objets qui sont proches de vous (faire 40km pour une appareil à raclette, c’est pas top).

interface

Le principe est simple, et plutôt bien trouvé, afin d’éviter l’achat systématique d’objets qui ne vous servirons qu’une ou deux fois par an, il suffit de les emprunter. Les “prix”(en mutum) sont raisonnables, et souvent sans caution (à la discrétion du préteur).

Mutum à fait pas mal de bruit lors de son lancement, car le concept était intéressant et original, et donc, beaucoup d’articles ont fleuris sur l’entreprise (sur le site de l’école que Mathieu et moi avons fait, kisskissbankbank pour leur campagne de financement, et des sites généralistes ou de présentations de projets comme ici et ici. Donc beaucoup de points ont déjà été abordés, notamment sur les parties entrepreneur et revenu, je vais donc faire une présentation générale avec Mathieu, plus terre à terre.

Voila, maintenant que je vous ai présenté le concept, voici les réponses de Mathieu à mes questions indiscrètes.

Interview de Mathieu Jeanne-Beylot, Co-Fondateur de Mutum.fr avec Frédéric Griffaton.

Les questions sur le lancement :

Quand as-tu eu l’idée de Mutum (avoue que tu voulais une paire de skis pour une excursion) ?

C’est presque ça, l’idée est venue sur quelque chose de vraiment concret. On était en Croatie avec Fred sur un projet de solidarité internationale avec des jeunes pour une association.

On a eu un soucis d’appareil photo, on repassait une semaine plus tard dans la même ville et on s’est dit que ça aurait pu être top de pouvoir emprunter gratuitement un appareil photo pendant une semaine à une personne qui ne s’en sert pas.

Il manquait juste le tiers de confiance.

Mutum a fait pas mal de bruit depuis son lancement, au jour d’aujourd’hui (environ 1 an après) est-ce que le site est aussi fréquenté? j’ai personnellement vu l’augmentation du nombre d’objets. Mais l’activité sur le site est-elle maintenue?

Depuis que nous avons communiqué sur notre levée de fond avec la Maif notamment, nous avons clairement eu un bon d’inscriptions qui se maintien et augmente de jour en jour.

Nous avons aussi des utilisateurs fidèles qui utilisent la plateforme plusieurs fois par mois pour emprunter des objets, c’est devenu un réflexe et c’est ce que nous voulons.

Pourquoi acheter un objet dont je vais me servir 3 fois si je peux l’emprunter gratuitement pas loin de chez moi ?

Le service en lui même :

Tu as eu des retours d’utilisateurs concernant l’utilisation qu’ils ont de Mutum ?

Nous avons pas mal de retours utilisateurs sur le fonctionnement du site.

Actuellement, nous travaillons sur une nouvelle version qui sortira début février et qui sera la plus facile et intuitive à utiliser.

Nous sommes toujours preneur d’axes d’améliorations et de nouveaux besoins clients.

A ce jour, combien d’utilisateurs sont sur Mutum? et combien d’actifs (1 utilisation par semaine environ) ?

Ces chiffres étaient visibles sur la page d’accueil jusqu’à fin octobre, nous les gardons confidentiels maintenant pour faire une vrai annonce des chiffres qui vaudra le coup d’ici peu.

Le service va-t’il évoluer? le concept s’élargir ou préfères-tu éprouver ce business model  ?

La plateforme va bien sur évoluer, nous arrivons sur le service à partir de mars, c’est à dire qu’un baby-sitting, ou un cours particulier pourra être rémunéré en mutum et donc vous permettre d’emprunter des objets sur le site.

Notre but est de proposer une plateforme avec un fonctionnement gratuit pour les particuliers. Nous ne faisons pas de publicité sur le site, nous ne faisons pas de revente de donnée (big data) et nous ne prenons pas de commissions sur les échanges.

Nous sommes un site gratuit de prêt et d’emprunts d’objets entre particuliers. Nous avons par contre un business model entreprise ou nous recréons du lien social dans les entreprises de plus de 2000 personnes notamment.

Le point à 1 an (environ):

On a vu (notamment via votre page FB) que vous aviez des nouveaux locaux, et même des stagiaires, c’est bon signe non ? on est déjà sorti de l’étape projet dans le garage ?

Grâce à la levée de fond, nous avons pu recruter, nous sommes actuellement 11 sur le projet dont 2 stagiaires.

Le site est sorti le 6 octobre 2014 et nous avons clairement fait beaucoup de chemin depuis. Les choses vont très vite et elles s’accélèrent encore.

Nous pouvons dire que nous sommes sorti de l’étape projet dans le garage depuis quelques temps oui.

A ce jour, tu es satisfait du développement de l’entreprise ?

Je suis très satisfait du développement de l’entreprise, cela va très vite, nous avons une super équipe, un très beau projet qui évolue chaque jour, des utilisateurs qui sont fan du fonctionnement et qui changent de mode de consommation et des partenaires qui nous suivent

Si tu avais une chose à changer dans l’année qui est passée et pour le développement de ton entreprise, tu changerais quoi ?

Je rajouterai quelques 0 sur les chèques que nous avons eu sur la levée de fond, cela nous permettrais de prendre l’Europe plus rapidement 🙂

Plus sérieusement, on est très content de notre développement, et je n’aurais pas grand chose à changer. Je pense que dans l’entrepreneuriat, il y a une grande part de chance et jusqu’à aujourd’hui, on peut dire que l’on s’est très bien débrouillé et que l’on a eu de la chance.

Fin de l’interview.

Et voila, une belle expérience, qui continue et qui grandit. Je voulais vous montrer le site parce que je pense qu’il va plutôt bien avec l’état d’esprit BTTC, tant qu’à essayer plein de choses, être multi-passionné et toucher à tout. autant éviter d’acheter les objets nécessaires uniquement sur un court laps de temps.

A terme, pourquoi ne pas créer une communauté sur Mutum qui permettra d’échanger les ustensiles spécifiques à notre DIY. Personnellement j’y pense alors n’hésitez pas à me dire si ça vous intéresse.

 

Merci de votre lecture, n’hésitez pas à aller voir mutum et vous faire votre propre idée du site. Laissez moi des commentaires si l’idée de communauté vous intéresse.

Amicalement vôtre

Marc pour BackToTheClassics

Suivez-moi !

Marc

Admin et auteur chez BackToTheClassics
Créateur et Auteur de BackToTheClassics.com,
Je suis à la recherche de choses a faire avec mes mains, amateur d'informatique, de musique, de bricolage, de cuisine et de bidouillages en tout genre.
J'aime beaucoup les lames (couteaux, rasoirs) et je m’intéresse beaucoup à la manière dont sont faites les choses (préparations, artisanat...).

Sinon professionnellement je suis consultant fonctionnel en Systèmes d'informations, et accessoirement, je suis guitariste, chanteur, et amateur de soirées entre amis.
Suivez-moi !
Partagez !