Le (très) Grand Frère: Test du Adibla Neckmaster Elite

Bonjour tout le monde,

De retour après une bonne cure de soleil, je vous propose de se retrouver pour déballer un nouveau produit de chez Adibla.

Les Neckmaster Elite, le haut de gamme d’Adibla, leurs écouteurs Audiophiles, prêts à aller combattre les ténors du marché.

Comme vous le savez sûrement, lecteurs assidus, j’ai testé dernièrement les Neckmaster Life + d’Adibla (vous pouvez lire mon test içi), et j’en était content, ce sont de très bons écouteurs bluetooth de milieu / haut de gamme qui sont parfaits pour l’écoute quotidienne.

Alors que nous propose Adibla pour un budget 4 fois plus élevé? On va voir ça tout de suite.

Tout d’abord, un petit coup d’œil à la bête :

Écouteurs couleur métal avec gravure du logo Mobifren (le partenaire d’Adibla) et câble chromé (pour éviter les interférences électriques).
  Chargeur sans fil, via un socle magnétique, avec la même capacité de batterie que le Life, soit environ 8 heures d’écoute, en 90 minutes de charge.
7 Signatures audio conçues avec des musiciens et des psychoacousticiens. Support des codecs APT-X et AAC avec Bluetooth 4.2.
  Podomètre et application fitness, le tout pour un poids de 13g.

 

Sur le papier, pas mal de nouveautés, mais c’est bien sur les 7 profils audio qui vont nous intéresser dans le cadre de notre test.

Une petite présentation de ces profils :

  • Mode cinéma : Mode spécialisé pour recréer la spatialisation des home cinémas lors du visionnage d’un film sur votre PC ou votre téléphone. Je n’ai pas vraiment pu essayer ce mode, car je ne dispose pas de fichiers en 5.1 ou 7.1 (je suis assez Cinéphile). Cependant, il est vrai que la spatialisation simple (gauche, droite, centre) fonctionne très bien dans ce mode.
  • Mode Bass Boost : Assez incontournable, il fait très bien le taff, et les écouteurs ne sont (de manière assez impressionnante) jamais à genoux sous les assauts des basses qui ont le bon goût de rester précises en tous cas de figure. Un très bon Bass Boost, non pas réservé aux fans d’électros, mais que les amateurs de basse (l’instrument) apprécierons surement.
  • Mobifren Mode : Ce mode est probablement la signature de ces écouteurs. C’est le mode équilibré par excellence, sans jamais être plat. Il se concentre sur les basses et les hautes fréquences, mais personnellement, je ne trouve pas que le reste du spectre soit en retrait. C’est un bon mode par défaut, mais qui n’apporte pas vraiment de « couleur » au son.
  • B mode : Un mode concentré pour créer un rendu naturel, Sans fioritures, les basses sont moins en avant que dans le mode Mobifren et que dans la plupart des autres modes. C’est probablement le plus proche d’une écoute neutre (bien que le dessin du mode F soit plus plat), c’est ce qui, je trouve, se rapproche le plus d’une écoute analytique, sans être trop froide (donc pas au sens PRO de l’analytique).
  • S mode : Le mode stéréophonie. Il se caractérise par une largeur de scène assez impressionnante, qui me rappelle beaucoup l’effet de certains DAC sur des fichiers MP3 un peu enfermés, on sent une véritable ouverture avec ce mode. Comme si on entrais enfin dans la salle sur certains morceaux. Malheureusement, je trouve que peu de morceaux ont suffisamment de « puissance » pour remplir la « salle de concert » que ce mode offre. Par contre, il sublime très bien les classiques du rock je trouve.
  • D Mode : Un peu difficile à décrire, ce mode est entre le Bass Boost et le Mobifren. Personnellement je l’aime beaucoup et le trouve très chaud. il sonne très proche de casques chauds comme mon Meze 99 classics ou certains Sennheiser (comme la gamme momentum par exemple). Les basses sont très présentes et très chaudes, les autres fréquences sont aussi bien restituées, de manière très claire. Il sera moins adaptés aux envolées de solos de guitares (bien qu’il les gérera très bien). C’est un mode assez coloré musicalement parlant.
  • F mode : Un mode très plat, assez analytique. Assez proche du mode B, cependant, je le trouve moins agréable à l’écoute, car trop plat pour moi. Mais très pratique pour une écoute sans coloration du son (ou en tout cas, moins).

Tous ces profils sont accessibles aussi bien par l’application Adibla que directement via les touches Play et volume+ du casque.

L’application

L’application est la même que celle du Neckmaster Life, soit tout simplement Adibla. Cependant, lorsqu’elle détecte le Neckmaster Elite, les possibilités sont très augmentées.

Annonces vocales (messages, appelant, heure), podomètre, alerte d’oubli du Neckmaster ou du smartphone, raccourcis d’appels. Le Neckmaster Elite est rempli de petites ingéniosités .

 

 

Autre avantage, le Neckmaster Élite est appairable à deux appareils en même temps, assez pratique pour éviter de devoir déconnecter son téléphone pour connecter sa montre, son PC ou autre source.

L’application comprends un lecteur audio maison, mais il n’est pas du tout nécessaire de passer par ce dernier, c’est évidemment compatible avec toute source audio de votre smartphone, de Netflix à VLC.

Contenu de la boite / finitions

Pour le Neckmaster Elite, Adibla a vraiment mis la barre au top pour le packaging. La boite est imposante, avec des compartiments pour les différents accessoires. Elle est aussi complète que pour le Life, mais avec bien plus de gueule.

   
   

Au programme, toujours les embouts en silicones, les excellents embouts en mousse et des stabilisateurs de différentes tailles. Mais différence majeure, le chargeur micro USB laisse la place à un chargeur magnétique avec un support dédié (personnellement, je suis moins fan, ça veut dire que je doit l’emmener avec moi, alors que j’ai des micro USB partout). Par contre, le petit sac de voyage en microfibre laisse sa place à une belle boite en simili cuir avec intérieur en microfibre (bien mieux !).

Pour ce qui est des finitions, on est plusieurs crans au-dessus en ce qui concerne ces Elite. Les logos sont gravés (et non plus une étiquette collée dessus), la finition métal est très élégante et le câble blindé correspond bien aux standards du haut de gamme. Adibla n’a rien oublié sur ces ELITE, sauf peut-être un sticker mal collé sur le socle de chargement (comment ça je chipote?!?).

Difficile de faire beaucoup mieux en terme de packaging et de finition, mais d’un côté c’est plutôt une exigence des clients dans cette gamme de prix.

Qualité de son:

Comme on peut s’y attendre, ces Neckmaster Elite ont un son excellent. La spatialisation est bonne, les basses sont très justes et le niveau de détail est bon. Le tout en offrant un son général très équilibré.

Mais bien entendu, le côté waouh de ces écouteurs et ce qui les rends assez peu comparables avec les autres écouteurs / casques sur le marché, ce sont leurs signatures sonores.

Pour les avoir fait essayer à plusieurs amis / famille, il y à un véritable effet bluffant à l’écoute, déjà pour leur qualité, mais aussi pour les grands écarts sonores que permet la technologie d’Adibla.

Il n’est d’ailleurs pas rare en début, de réécouter plusieurs fois la même musique sur différents modes et de finir par ressentir le même effet que lorsque on trouve chaussure à son pied en trouvant la bonne signature.

Personnellement, je suis assez fidèle au mode D en écoute quotidienne et au mode S pour les morceaux complexes et quand je suis vraiment concentré sur la musique. Mais quelqu’un de plus éclectique musicalement pourra encore plus profiter de la multiplicité des capacités de ces écouteurs.

La grande force des écouteurs est que chaque mode est très différent, mais toujours très bien équilibré.

Le secret à mon sens réside dans le fait que, contrairement à un égalisateur sur le lecteur de musique sur smartphone qui va avoir tendance à dégrader le son pour appliquer le filtre de fréquence que vous lui demandez, la méthode d’Adibla de reconstruction du signal (voir l’article sur les NeckMaster life +) permet de ne rien dégrader et de construire le son comme demandé.

Enfin, pour nuancer les propos que j’ai écrits sur ce casque, mais aussi ce que j’ai lu lors des tests de confrères d’autres sites, je ne dirais pas que les Neckmaster Elite soient des écouteurs audiophiles. En effet, pour moi (je n’engage que moi hein ^^), le but de l’audiophilie est de rendre honneur le plus justement possible à l’enregistrement d’origine, à ce que l’artiste à créé dans son studio, sa salle de concert ou autre. Dans cette définition, difficile pour les casques d’Adibla de se conformer à cette définition puisque, justement, ils ont choisi pour leur part de recréer le son quasiment de toutes pièces via leurs algorithmes. Je pense qu’il est donc assez inexact et assez réducteur de parler d’écouteurs audiophiles.

Ce sont des écouteurs très hauts de gammes d’une excellente qualité d’écoute et de vrai couteaux suisses de l’audio en ce qui concerne les signatures sonores.

En conclusion,

Les Neckmaster Elite sont d’excellents écouteurs Bluetooth, parfaitement équipés pour concurrencer les grands du marché dans le secteur du très haut de gamme audio. La finition et le packaging sont quasiment exempts de défauts.

Le son est évidemment excellent et la palette des signatures sonores permet une adaptabilité imbattable sur le marché. Difficile de trouver des défauts à ces écouteurs.

Petit plus sympa, contrairement aux Life +,  les Elite vous parlent en français (ou votre langue au choix) et des mises à jours sont possibles (la V2.0 du firmware est disponible)

 Les plus :

  • Son excellent, équilibré et puissant
  • Profils sonores très bien étudiés
  • Fonctions annexes bien pensées (annonces vocales des messages, alerte d’oubli du Neckmaster ou du smartphone)
Les moins:

  • Quelques instabilités dans l’application
  • Batterie un peu en deçà du Life + (peut-être justement à cause des fonctions supplémentaires)
  • Chargeur magnétique au final moins pratique que le micro USB (surtout moins universel)

 

Merci de votre lecture, j’espère que vous avez appréciés cet article.

N’hésitez pas à le partager et à faire connaître BackToTheClassics si vous appréciez notre travail.

Merci à Alain Favier et Adibla pour le prêt de ce Neckmaster Elite pour alimenter ce test en conditions réelles.

Musicalement Vôtre

Marc pour BackToTheClassics

Suivez-moi !

Marc

Admin et auteur chez BackToTheClassics
Créateur et Auteur de BackToTheClassics.com,
Je suis à la recherche de choses a faire avec mes mains, amateur d'informatique, de musique, de bricolage, de cuisine et de bidouillages en tout genre.
J'aime beaucoup les lames (couteaux, rasoirs) et je m’intéresse beaucoup à la manière dont sont faites les choses (préparations, artisanat...).

Sinon professionnellement je suis consultant fonctionnel en Systèmes d'informations, et accessoirement, je suis guitariste, chanteur, et amateur de soirées entre amis.
Suivez-moi !
Partagez !

Précédent

Test en conditions : Les Adibla Life +, du (très) bon bluetooth.

  1. victor.patureau@free.fr'

    Victor Patureau

    Excellent complément au premier test Adibla.
    Je me demande si je ne vais pas craquer à Noël.
    Merci BTTC et bonne continuation – Faites nous encore découvrir de belles nouveautés…..

Dites-moi ce que vous en pensez :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén