Récupérez vos données, soyez Auto-Hébergé

Bonjour à tous, fidèles lecteurs de BTTC,

nous revenons sur un sujet technologique, après ces quelques semaines de poilologie.

Aujourd’hui, nous allons faire une rapide présentation du concept d’auto-hébergement, et vous présenter quelques moyens de le mettre en œuvre.

YUNOHOST LOGO

Je vais faire en sorte que cet article s’adresse au plus grand nombre, donc les geeks qui le lisent, ne vous offusquez pas si je passe à côté de certaines choses, ou si je n’approfondit pas assez. Si vous le souhaitez, mettez en commentaire si vous voulez que je fasse un article plus poussé sur certains points.

Alors tout d’abord, l’auto-hébergement c’est quoi ?

L’auto-hébergement, c’est tout simplement le fait d’avoir, chez soi, les services que vous utilisez tous les jours en ligne, dans le but, d’avoir le contrôle de ses données et de leur utilisation. Quand je parle de services en ligne, je parle par exemple de DropBox, Google Drive, votre fournisseur d’adresse mail (GMAIL, Yahoo…), et même Facebook ou votre site internet (comme ce blog). Ces services vous sont proposés par des sociétés, qui hébergent vos comptes (et vos données) sur leurs serveurs.

Je vous ai parlé, lors de mon article sur framasoft et le libre, que des alternatives libres existaient pour ces services. Mais bien entendu, cela ne fait que déplacer les données vers un autre service (En lequel j’ai une plus grande confiance quand il s’agit de ne pas revendre mes données, mais passons…). Mais la plupart de ces services peuvent être hebergés chez vous, relativement facilement.

Pourquoi s’auto-héberger ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à franchir le pas et héberger vous-même vos données:

  • Vous avez des données sensibles que vous ne voulez pas donner à une entreprise américaine qui aurais tendance à avoir les yeux baladeurs, ou être la cible de pirates(on se rappelle de ces fuites de photos venant toutes de Apple Cloud, il est nettement plus difficile de pirater un serveur non mutualisé, il faut répéter l’opération autant de fois que vous avez de cibles).
  • Vous ne voulez pas être dépendant d’un service qui pourrais fermer à tout moment (si vous les avez chez vous, le pire serais qu’il n’y ai plus de mise à jour).
  • Vous ne voulez pas que vos informations servent à vous faire de la pub, ou soient revendues à d’autres entreprises).
  • Vous avez une machine dont vous ne savez pas quoi faire, et vous aimez bidouiller un peu.
  • Un peu de tout ^^

Est-ce que c’est compliqué?

Alors, objectivement, c’est pas vraiment compliqué de s’auto-héberger, surtout en utilisant des solutions qui commencent à être mature et très très facile à utiliser. Certains acteurs, je pense notamment à deux français (YunoHost et Cozycloud), que je vous présenterais, font tout pour que la barrière technique soit effacée et apporter l’auto-hébergement au plus grand nombre.

Il vous faudra seulement un peu de curiosité avant de vous lancer, et ne pas hésiter à aller demander de l’aide sur les forums, ou les chats d’aide des communautés. J’ai toujours eu des réponses pertinentes, sympa et rapides.

Pour vous donner une idée de la facilité de l’opération, j’ai monté mon serveur à la maison, avec un vieux pc , en 1h tout compris et sans une seule ligne de code, grâce à la solution de YunoHost

Quelle solution choisir ?

Voici une courte présentation des deux services que je connais, et que je suis pour l’auto-hebergement:

YUNOHOST LOGOYunoHost: Yunohost est un système qui permet très simplement d’installer différent services sur une machine, la transformant entièrement en serveur, de manière totalement automatisée. Vous installez le système comme un système d’exploitation (démarrer sur le disque que vous avez créés, et suivre les instructions), il vous fait choisir une adresse de serveur et s’occupe de vous activer une adresse (en .nohost.me) ce qui vous permet directement d’y accéder via un navigateur web.

Ensuite vous pourrez installer, via l’application, un serveur mail, calendrier, un dropbox (owncloud), un client torrent ETC … tout ça sans coder une seule ligne.

 

bighappycloudCozyCloud: Cozycloud se rapproche plus d’un dropbox directement, et permet d’avoir plusieurs applications ensuite au sein de ce dropbox (c’est donc un niveau un peu inférieur à YunoHost, qui lui, installe des services du type de cosycloud), il va vous permettre également de gérer les calendriers, fichiers, emails etc..

Je n’ai personnellement pas encore testé cozy cloud, j’ai demandé un accès beta sur leurs serveurs et je vous ferais un retour quand j’aurais essayé. Mais le fait que Tristan Nitot (Ex N°1 de mozilla europe) aie pris part à l’aventure me rassure beaucoup sur sa pérennité.

Il faut quoi alors pour monter son serveur maison ?

alors pour monter son serveur il va vous falloir:

  • Un vieux PC (2G de ram et un processeur des années 90 suffiront) mais un disque dur plutôt important (si vous voulez y mettre vos fichiers). Ou un rasperry pi, ou un appareil compatible, ou un hébergement sur un serveur mutualisé (ovh, kimsufi…)
  • Un port ethernet (RJ45) de libre sur votre box.
  • Un écran pour l’installation (ensuite plus besoin)
  • Un clavier pour l’installation
  • Un graveur de CD (pour récupérer l’image du système ici par exemple)
  • Un peu de temps.

Et voila,

Quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises

  • N’oubliez jamais de vous préparer des sauvegardes (Backup) pour vos données, vous n’êtes jamais à l’abri d’un plantage ou d’une mise à jour qui ne marche pas. (YunoHost ne gère pas les backups complet pour le moment, alors n’hésitez pas a la faire par application si vous avez des données que vous ne pouvez pas récupérer autrement)
  • Faites impérativement vos mises à jour. Elles vous apportent de nouvelles fonctionnalités, mais surtout, elles corrigent les failles de sécurité.
  • N’hésitez pas à demander. La plupart des amateurs de logiciels libre et de bidouille ne sont pas avares de conseils à partir du moment ou vous y allez avec humilité (on exige rien).
  • Amusez-vous !!

Je vous invite à tenter l’expérience et me faire vos retours. Je pense personnellement que ces services sont suffisamment murs pour être utilisés facilement et par tous.

N’hésitez pas à laisser des commentaires et à partager cet articles aux personnes que cela pourrais être intéressés.

Geekement votre.

Marc pour BTTC

 

Suivez-moi !

Marc

Admin et auteur chez BackToTheClassics
Créateur et Auteur de BackToTheClassics.com,
Je suis à la recherche de choses a faire avec mes mains, amateur d'informatique, de musique, de bricolage, de cuisine et de bidouillages en tout genre.
J'aime beaucoup les lames (couteaux, rasoirs) et je m’intéresse beaucoup à la manière dont sont faites les choses (préparations, artisanat...).

Sinon professionnellement je suis consultant fonctionnel en Systèmes d'informations, et accessoirement, je suis guitariste, chanteur, et amateur de soirées entre amis.
Suivez-moi !
Partagez !

Précédent

Atelier Barber. Les étapes du rasage à l’ancienne.

Suivant

Présentation nouvel auteur : Sam

  1. victor.patureau@free.fr'

    Patureau

    Cool – J’ai hâte de voir ce que ça donnerait sur un Raspberry Pi

    • je l’avais tenté, ca marche très bien. le raspberry pi model B (1ère génération) avais par contre un peu de mal si l’on avais trop d’applis, notamment avec OwnCloud, qui est assez gourmand

Dites-moi ce que vous en pensez :

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén