Salut à toi, toujours sur la même lancée des pâtes aujourd’hui on laisse place à un classique de la pâte à tarte, la pâte brisée par sablage. En recette on reste dans le classique avec une quiche lorraine quoique quelques entorses à la tradition subsistent. Bon app’

La pâte brisée c’est une des bases que l’on voit en cuisine. la quiche lorraine aussi. C’est pas cool ça, BTTC te donne des cours de cuisine comme si tu étais au CAP mais bon l’important c’est la dégustation donc mets-toi aux fourneaux ça commence maintenant. Ci-dessous le ingrédients pour 4 personnes.

Pour la pâte

• 0.125 kg de farine
• 0.065 kg de beurre
• 1 jaune d’œuf dilué avec un tout petit peu d’eau.
• 1 pincée de sel

Pour la quiche.

• 2 œufs 1 jaune
• 0.125 kg de poitrine fumée
• 0.100 kg d’emmental râpé
• 0.125 L de lait
• 0.125 L de crème
• 1 demi oignon
• 1 demi verre de vin blanc
• 1 pincée de noix de muscade

Pour la pâte, arme-toi de ton cul de poule et mets y la farine et le beurre en parcelle (gros dès).

Il faut ensuite effriter la pâte pour obtenir une poudre assez épaisse qui rappelle le sable d’où le sablage de la pâte. Ensuite ajoute les 3/4 du jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau. Mélange bien la pâte, sale-là.

Comme toujours une pâte se manipule le moins possible mais fraiser avant de réserver est toujours bien. Mets la pâte en boule et sur le plan de travail, sinon directement au cul de poule, écrase-la et étale-la avec la paume de la main. Ensuite remets-la en boule et filme-la à contact avant de la réserver au frais 20 minutes.

Pendant ce temps tu peux préparer l’appareil. C’est ce qui va garnir ta pâte. celui pour la quiche s’appelle un appareil à crème prise salé. Il suffit de battre les œufs avec le lait et la crème, d’assaisonner (sel, poivre, muscade).

Ici j’utilise de la poitrine fumée, tu peux prendre des lardons préparés mais honnêtement ça va très vite de faire ses propres lardons et ça coûte moins cher. Il suffit de lever la couenne sur la poitrine fumée déjà détaillée en tranche (au couteau, à la trancheuse) mais ton boucher/charcutier peut très bien de le faire au moment de l’achat. Ensuite on taille des lardons dans le sens de la largeur. Les lardons sont très salés donc on les blanchi à l’eau bouillante. Une minute suffit.

C’est là où je triche un peu sur la tradition, je cisèle un demi oignon que je laisse colorer dans un beurre noisette, je déglace au vin blanc et j’ajoute les lardons que je fais sauter. On laisse tout ça de côté on a une pâte à abaisser.

La pâte a reposé, c’est le moment de préchauffer le four à 180°C. Fleure ton plan de travail et étale la pâte au rouleau. Ensuite enroule-là autour de ton rouleau avant de la déposer sur le cercle ou le moule déjà beurré, c’est le fonçage. il faut penser à laisser un rebord épais pour ne pas que l’appareil déborde. Enfin pique la pâte et chiquete-la si besoin. Il n’y a plus qu’à garnir. Pour ma part je place tous les ingrédients sur la pâte et je termine avec l’appareil que j’ajoute à la porte du four, on sait jamais si Parkinson me guette. 25 minutes suffiront. Vers 20 minutes de cuisson, j’ôte le cercle de la tarte et je passe au pinceau le quart restant du jaune d’œuf sur la pâte pour la faire dorer.

 

A bientôt pour une nouvelle pâte.

Sam Pour BackToTheClassics

Sam

Auteur pour BackToTheClassics.com,

J'ai deux passions : la musique et la cuisine. L'un c'est mon défouloir, l'autre c'est mon métier. Mes passions sont schizophréniques. Je cuisine en musique, je joue de la musique en mangeant, un peu plus chiant pour chanter. Désolé pour le premier rang....
Sam

Les derniers articles par Sam (tout voir)

Pin It on Pinterest

Share This